Nomenclature

Pinus elliottii Engelm. (1880)

Pinaceae

Statut du taxon : accepté
Publication :Trans. Acad. Sci. St. Louis 4: 186 1880.
Synonymie : Pinus heterophylla (Elliott) Sudw. (1893).
Noms vernaculaires : Pin de Floride.
 
Bibliographie
Gerd Krüssmann, Manual of cultivated conifers, 1985.
Collectif, The families and genera of vascular plants, Tome I, (Collectif) Edited by E. Kubitzki, 1990.
Collectif, World checklist and bibliography of Conifers - Aljos Farjon 1ère édition (1998).
 
Iconographie en cours

Description brève (description complète à venir)

 

Aiguilles de 18-30 cm de long
Croissance rapide en sols drainés

Résumé

Origine : Sud-est USA, de la Caroline à la Floride et à l'Est de la Louisiane.

Arbre de 15-30 m de haut avec une ramure de 15 m de diamètre environ. Couronne conique devenant peu à peu arrondie puis étalée. Écorce brun pourpre très crevassée. Aiguilles groupées par 2-3 de 18-30 cm de long, vert foncé, rigides et piquantes. Le tronc des arbres adultes est dépourvu de branche sur une grande moitié inférieure. Les jeunes pousses sont orangées et les aiguilles sont denses à  l'extrémité des rameaux. Cônes ovoïdes brun-foncé sensiblement rougeâtres de 8-15 cm de long.

 

Culture

Espèce rare en culture à croissance rapide sur sols drainés plutôt acides à neutre. Jeunes plants assez sensibles aux gelées au-delà de -5 ou -6°C. D'ailleurs la rusticité réelle de l'espèce est mal connue et il est possible que sa résistance soit supérieure à celle qui est habituellement proposée (zone 9)  ; au jardin, un jeune sujet de 5-6 ans n'a subit aucun dommage lors de gelées de -8°C. Les jeunes plants doivent être cultivés un an ou deux ans comme plante d'orangerie notamment dans les regions où les gelées sont fréquentes. La résistance au froid s'applique toujours à des sujets bien aoûtés d'au moins 3-4 ans et ce sont des plantules fragiles.

 

Rusticité : zone 8 (-11 à -7°C)


 

 

Où acheter cette espèce : Florama (64)