Nomenclature

Pinus brutia Tenore (1884)

Pinaceae

Statut du taxon : accepté
Publication : Fl. Napol. 1: lxxii 1811
Synonymie : Pinus halepensis subsp. brutia (Ten.) Holmboe (1914) ; Pinus persica Fox-Strangw. (1839).
Noms vernaculaires : Pin de Turquie.
 
Bibliographie
Gerd Krüssmann, Manual of cultivated conifers, 1985.
Collectif, The families and genera of vascular plants, Tome I, (Collectif) Edited by E. Kubitzki, 1990.
Collectif, World checklist and bibliography of Conifers - Aljos Farjon 1ère édition (1998).
 
Iconographie en cours

Description brève (description complète à venir)

 

Bonne résistance à la sécheresse
Les jeunes plants sont peu fragiles

Résumé

Origine : Proche-Orient-Azerbaïdjan. 

Pin de 20 m environ à port conique puis progressivement en dôme. Écorce épaisse, rougeâtre foncé et crevassée à la base dutronc alors que plus haut elle devient fine, écailleuse et orangée. Aiguilles groupées par 2 (parfois 3) mais faisceaux peu denses ; elles sont vert foncé à vert jaune. Cônes sessiles de 6-10 cm non recourbés vers le bas. 

 

Culture

La variété eldarica originaire du Nord du Caucase a des cônes plus petits et des aiguilles plus courtes mais certains auteurs ne la reconnaissent pas comme étant suffisamment distincte du type. C'est toutefois un taxon appréciable pour la confection de bonsaïs et surtout ce pin tolère très bien les sols calcaires et secs voire arides.

 

Rusticité : zone 7 (-12 à -16°C)

 

Où acheter cette espèce : Florama (64)