Nomenclature

Genre Pinus  Linnaeus 1753

Pinaceae

Statut du taxon : accepté
Publication : Sp. Pl.: 1000 (1753).
Liens taxinomiques : Abies, Apinus, Caryopitys, Ducampopinus, Leucopitys, Picea, Pinea, Strobus
Noms vernaculairespin ; Engl. pine
 
Bibliographie
Collectif, The families and genera of vascular plants. Volume I, 1990, Edited by K. Kubitzki
Aljos Farjon, World checklist and bibliography of Conifers - 1ère édition (1998).
Collectif, Mabberley's Plant-Book, 3rd edition 2009, Cambridge UP.

 

Iconographie
Collectif , Flowering Plants. Dicotyledons. Volume I, 1990, Edited by K. Kubitzki.
Pinus sylvestris : A branche avec cône mûr ; B aiguilles.
Pinus nigra : C écaille avec bractée ; D écaille avec ovules
Pinus sylvestris :E graine ; F écaille avec graines ; G écaille, vue inférieure.
Pinus cembra : H cône femelle ; Pinus strobus : I cône femelle.
(A d'après Le Maout et al. 1876 ; B d'après Troll 1954 ; C, D d'après Wettstein 1924 ; H d'après Fitschen 1930 ; I d'après Herter 1939, E, F, G d'après Götz.)

Description brève
 
Les pins sont naturellement des arbres souvent grands et occasionnellement des arbustes ou des buissons. En général toutes les espèces sont monopodiales (un seul tronc) et les troncs multiples sont extrèmement rares. L'arbre le plus vieux du monde est un pin, Pinus longaeva d'Amérique du Nord qui est âgé de 5400 ans environ. Ils sont tous sempervirents et ont une écorce fissurée, craquelée ou écailleuse. Leurs branches sont d'abord verticillées et les bourgeons sont résineux (rarement sans résine) et composés de nombreuses écailles imbriquées les unes aux autres. Les feuilles sont des aiguilles groupées en faisceaux par 2 à 5 et rarement solitaire ou par 6 et au delà. Elles sont entourées à leur base par une gaine souvent parchemineuse persistante ou caduque composées de 8-12 écailles. Les bords de la feuille sont souvent finement dentelés et les bandes stomatales sont dorsales ou bien, chez les espèces à 3-5 aiguilles elles sont uniquement sur la face interne. Elles possèdent une ou deux nervures selon l'espèce et ce critère est d'ailleurs déterminant dans la classification.

Les cônes mâles apparaissent à l'aisselle des aiguilles à la base des rameaux de l'année. Ils sont nombreux et entourés d'écailles protectrices à leur base. Ils sont jaunes, oranges ou rouges et composés de nombreuses étamines arrangées en spirale, chacune ayant 2 sacs à pollen. Les cônes femelles sont solitaires ou en groupes et en position terminale ou subterminale sur le rameau. Ils sont cylindriques, ovales ou globuleux et composées d'écailles ligneuses arrangées en spirale, chacune ayant une petite bractée et 2 graines à la base. Ils sont symétriques ou obliques, droits ou courbés et la plupart du temps pendants. Ils murissent en 2 ans, plus rarement en 3 et peuvent soit s'ouvrir soit rester fermés une année entière sur l'arbre. Les écailles sont densément imbriquées et lorsque le cône est fermé il est très robuste avec des aspérités qui peuvent être de vrais crochets défensifs. Les graines son ailées sauf chez de rares espèces. A la germination, les plantules possèdent en général 4-10 cotylédons.

Le genre Pinus comprend environ 108 espèces. Il est naturellement réparti dans tout la ceinture boréale en deça du cercle polaire, sur le pourtour méditerranéen, en Afrique du Nord, au Proche Orient, dans l'Himalaya mais pas en Asie Centrale, de l'Est de la Chine jusqu'en Indonésie et en Amérique Centrale, Caraïbes comprises. Les pins comptent parmi les espèces les plus utilisées pour leur bois dans l'Hémisphère Nord, soit pour la construction soit pour la papeterie en n'oubliant pas que la plus grandes forêt d'Europe est la forêt landaise composée exclusivement de pin maritime (Pinus pinaster). Aucun fossile de pin n'est connu dans l'Hémisphère Sud. Le genre pousse dans divers milieux qui vont de la toundra aux forêts tropicales et des montagnes aux rives salées du Pacifique. La concentration la plus importante dans la diversité des espèces se trouve au USA et au Mexique.

Classification
C'est un genre dont la classification fait sans cesse l'objet de controverses car il est assez hétéromorphe. De nombreuses classifications ont été établies jusqu'à séparer certaines espèces dans des genres à part entière bien que l'ensemble ait une multitude de caractères discréminants communs. Une classification détaillée est à l'étude.
Jacques Urban, 2010.

 

Où acheter des espèces du genre : Florama (64)

Taxons inférieurs : 108 espèces acceptées à ce rang en 2010.
Pinus albicaulis
Pinus amamiana
Pinus apulcensis voir Pinus pseudostrobus
Pinus aristata
Pinus arizonica
Pinus armandii
Pinus attenuata
Pinus austrina voir Pinus balfouriana
Pinus ayacahuite
Pinus bahamensis voir Pinus caribaea
Pinus balfouriana
Pinus banksiana
Pinus bhutanica
Pinus bicolor voir Pinus cembroides
Pinus binata voir Pinus radiata
Pinus brutia
Pinus bungeana
Pinus canariensis
Pinus caribaea
Pinus cembra
Pinus cembroides
Pinus chiapensis voir Pinus strobus
Pinus chihuahuana voir Pinus leiophylla,
Pinus clausa
Pinus contorta
Pinus cooperi voir Pinus arizonica
Pinus coulteri
Pinus cubensis
Pinus culminicola
Pinus dabeshanensis voir Pinus armandii
Pinus dalatensis
Pinus dalmatica voir Pinus nigra
Pinus damingshanensis voir Pinus taiwanensis
Pinus densa voir Pinus elliottii
Pinus densata
Pinus densiflora
Pinus devoniana
Pinus douglasiana
Pinus durangensis
Pinus echinata
Pinus edulis
Pinus eldarica voir Pinus brutia
Pinus elliottii
Pinus engelmannii
Pinus fenzeliana
Pinus flexilis
Pinus gerardiana
Pinus glabra
Pinus gordoniana voir Pinus montezumae
Pinus greggii
Pinus hainanensis voir Pinus massoniana
Pinus hakkodensis
Pinus halepensis
Pinus hartwegii
Pinus heildreichii
Pinus henryi
Pinus herrerae
Pinus hondurensis voir Pinus caribaea
Pinus hwangshanensis
Pinus insularis voir Pinus torreyana
Pinus jaliscana
Pinus jeffreyi
Pinus kesiya
Pinus koraiensis
Pinus krempfii
Pinus lagunae voir Pinus cembroides
Pinus lambertiana
Pinus langbianensis voir Pinus kesiya
Pinus laricio voir Pinus nigra
Pinus latifolia voir Pinus contorta
Pinus latteri
Pinus lawsonii
Pinus leiophylla
Pinus longaeva
Pinus longipedunculata voir Pinus patula
Pinus luchuensis
Pinus lumholtzii
Pinus massoniana
Pinus maximartinezii
Pinus maximinoi
Pinus merkusii
Pinus monophylla
Pinus montezumae
Pinus mongolica voir Pinus sylvestris
Pinus monticola
Pinus morrisonicola
Pinus mugo
Pinus mukdensis voir Pinus tabuliformis
Pinus murrayana voir Pinus contorta
Pinus muricata
Pinus nelsonii
Pinus nigra
Pinus occidentalis
Pinus oocarpa
Pinus orizabensis voir Pinus cembroides
Pinus pallasiana voir Pinus nigra
Pinus palustris
Pinus parva voir Pinus wallichiana
Pinus parviflora
Pinus patula
Pinus pendulifolia voir Pinus brutia
Pinus pentaphylla voir Pinus parviflora
Pinus peuce
Pinus pinaster
Pinus pinceana
Pinus pinea
Pinus ponderosa
Pinus praetermissa
Pinus pringlei
Pinus pseudostrobus
Pinus pumila
Pinus pungens
Pinus pygmaea voir Pinus yunnanensis
Pinus quadrifolia
Pinus radiata
Pinus reflexa voir Pinus flexilis
Pinus remota
Pinus renoui voir Pinus pinaster
Pinus resinosa
Pinus rigida
Pinus rotunda voir Pinus mugo
Pinus roxburghii
Pinus rzedowskii
Pinus sabiniana
Pinus scopulorum voir Pinus ponderosa
Pinus salzmannii voir Pinus nigra
Pinus serotina
Pinus sibirica
Pinus squamata
Pinus stormiae voir Pinus arizonica
Pinus strobiformis
Pinus strobus
Pinus sylvestris
Pinus tabuliformis
Pinus taeda
Pinus taiwanensis
Pinus tecunumanii
Pinus teocote
Pinus thunbergii
Pinus torreyana
Pinus trifoliata voir Pinus oocarpa
Pinus tropicalis
Pinus umbraculifera voir Pinus tabuliformis
Pinus uncinata voir Pinus mugo
Pinus veitchii voir Pinus ayacahuite
Pinus virginiana
Pinus wallichiana
Pinus wangii
Pinus yunnanensis