ARBUSTIFS

 

 

BUISSONS

 

 

COUVRE-SOL

 

 

GRIMPANTS-LIANES

 

Les rosiers appartiennent tous au genre botanique Rosa qui a donné son nom à la famille des Rosaceae, vaste famille de plus de 85 genres et plus de 3000 espèces dont beaucoup de genres possèdent des espèces ornementales (Acaena, Cotoneaster, Crataegus, Dryas, Geum, Kerria, Potentilla, Sorbus, Spiraea, etc.) et des espèces économiquement très importantes en arboriculture fruitière (Cerasus, les cerisiers, Fragaria, les fraisiers, Malus, les pommiers, Prunus, abricotiers, pêchers et pruniers, Rubus, framboisiers et ronciers, etc.). Les rosiers botaniques  comptent entre 150 et 300 espèces selon les auteurs (Europe environ 45 espèces) et sont essentiellement originaires des régions tempérées de l'Hémisphrère Nord. Quelques rares espèces vivent en Asie tropicale, en Ethiopie ou au Mexique.

 

La plupart des espèces botaniques forment des buissons erigés, prostrés ou grimpants, à feuillage caduque ou persistant, à feuilles alternes composées (imparipennées) et portant des épines très variables sur les tiges et les pétioles. Les inflorescences sont des thyrses ou des grappes ou plus rarement des fleurs solitaires. Parfois la fleur est agréablement parfumée. Beaucoup d'espèces botaniques ont un intérêt ornemental mais peu d'entre elles sont hélas cultivées car cela implique une clientèle de connaisseurs. La grande majorité des cultivars de rosiers sur le marché ont une traçabilité historique extrêmement difficile à établir car la sélection s'est faite depuis des dizaines d'années voire sur plusieurs siècles en faisant intervenir un très grand nombre d'espèces sauvages dans les croisements.

 

Ci-dessous liens d'accès aux sous-catégories