Le jardin botanique des Pyrénées Occidentales

 

Après deux ans d'étude et de travaux, la ville de Billère (agglomération de Pau) a inauguré le 23 juin 2012 le premier espace public en Béarn dédié au végétal. Au cœur du centre ville, ce modeste jardin de 2500 m2 permet au visiteur de parcourir les cinq continents en suivant la course du soleil, thème que nous avons intitulé : une journée de biodiversité. La forme presque carrée de cet espace a permis de symboliser la promenade par un cadran d'horloge imaginaire ayant pour grande aiguille un conifère rarissime en culture, le cyprès de Canton (Glyptostrobus pensilis). Les montagnes du globe font office de fil conducteur qui nous conduit ainsi dans un échantillonnage de diversité. L'Extrême Orient est alors notre point de départ avec le Japon et la Chine pour s'achever dans les Rocheuses aux USA (la photo ci-dessous à droite).

 

 

Le jardin Jeanne Jugan le jour de l'inauguration avec ses premières plantations.

 

L'information qu'une collectivité ait pu dédier un si modeste espace à la mise en scène de plantes dans un but pédagogique peut paraître aujourd'hui presque banale pourtant c'est l'aboutissement de plus de 25 ans de tentatives en tout genre auprès de diverses communes du Béarn qui se sont toujours soldées par des sourires en coin, des promesses non tenues et même des bâtons dans les roues. La botanique n'a hélas aucun sex appeal culturel en face des cours de cuisine, du cinéma et du showbiz. Pour s'en convaincre il suffit de regarder la rubrique Culture des médias qui, après la brève saison des prix littéraires, se limite lamentablement à ces trois catégories qui pourtant n'ont rien de culturel ; c'est l'éternelle antienne du pain et des jeux, puisqu'il parait que c'est le peuple qui demande toujours plus de divertissements !

 

Bref, après 25 ans de persévérance, le premier espace public consacré à la botanique voyait le jour. Aujourd'hui, le Jardin Botanique, s'organise autour de plusieurs entités complémentaires dont certaines commencent seulement à prendre forme :

  • le jardin Jeanne Jugan de Billère
  • l'arboretum initialisé par la commune de St Jammes sur 2 hectares
  • la bibliothèque spécialisée et la séminothèque (herbier de graines) de J. Urban
  • le rattachement éventuel d'autres communes à ce patrimoine en devenir.

 

Les missions d'un jardin botanique sont avant tout d'essence locale

 

 L'idée de ce projet est de créer de multiples sites dans diverses communes, chacun avec un thème propre et des essences plus ou moins différentes pour constituer un fonds culturel qui renverra le visiteur sur les différents sites : il est plus facile de trouver plusieurs petits espaces de plantation qu'un terrain de plusieurs hectares. De plus et notamment dans les zones rurales il serait intéressant de générer des bénévoles qui auraient à cœur l'entretien des plantations dans le cadre de l'association du jardin botanique qui existe depuis 1994 et pourrait proposer diverses animations autour des Sciences Naturelles :

 

1. la création d'un conservatoire communal du patrimoine vivant
2. des créations thématiques en libre service (aromatiques, fruitiers et légumes insolites, etc.)
3. des ateliers sur le jardinage, sur la flore locale et des sorties en montagne, etc.
4. la création sur la commune de St Jammes d'une bibliothèque spécialisée associative
5. un espace consacré à la conservation de races de volailles en voie de disparition dans un poulailler partagé par exemple.

 

Emplacement du futur arboretum de Saint Jammes

Le jardin botanique se veut ainsi être une structure qui crée un lien social intergénérationnel autour d'un patrimoine commun car justement l'âge n'est pas discriminant pour apprécier la beauté du vivant et ... pour se cultiver !

 

Vous avez peut-être eu envie d'avoir des espèces rares mais vous craignez de savoir vous en occuper ou vous avez peur de ne pas pouvoir partir de chez vous si ce sont des animaux ?

 

Désormais la solidarité associative de ce projet vous le permettra. Si ça vous intéresse et que vous habitez dans la région, contactez l'association au 05.59.68.38.23.

 

Bref exposé à propos de la floraison des arbres aux élèves de CM1

et CM2 de l'école communale de St Jammes le mardi 4 juillet 2017.

Plantation du premier arbre, un érable rare de Chine (Acer sterculiaceum) par les élèves qui ont apprécié l'évènement.

 

Désormais ce sont plus de 200 espèces botaniques rarement vues en dehors des arboretums nationaux qui feront l'objet de plantations régulières dans les années à venir avec, osons l'espérer, la participation des habitants de la commune et des communes voisines soucieux de se construire un patrimoine commun.