Nomenclature

Corymbia brachycarpa (Carr & Carr) K.D.Hill & L.A.S.Johnson (1995)

Myrtaceae

Statut du taxon : accepté

Classification : Sous-genre Corymbia, SectionTerminaliptera - Série Gummiferae J. Urb. (2012).

Sous-genre Corymbia, Série Terminaliptera (Flora of Australia)

Publication : Telopea 6: 281 (1995).

Synonymie : Eucalyptus brachycarpa D.J.Carr & S.G.M.Carr 1987.

Noms vernaculaires : eucalyptus rouge à petits fruits.

 

Bibliographie

Collectif, Flora of Australia Volume 19, Australian Government Publishing Service, Canberra, 1988.

D.J Boland, M.I.H.Brooker & J.W Brooker, Eucalyptus seeds, 1980.

Brooker & Kleining, Field Guide to Eucalypts, en 3 volumes, 1999 (Vol 1), 2001 (Vol 2) et 1994 (Vol 3).

Collectif, Euclid, Eucalypts of Australia, CSIRO (Compact Disc), 2004.

Urban Jacques, Les cahiers du naturaliste N°27, fascicule 1, Monographie du genre Corymbia, 2012.

 

Iconographie

Brooker & Kleining, Field Guide to Eucalypts, Vol 3, 1994 : 1 et 2.

Collectif, Euclid, Eucalypts of Australia, CSIRO (Compact Disc), 2004 : 4 (Bruce Gray) et 5. Authors please read.

Urban Jacques : 3.

 

Description détaillée

 

Petit arbre de 7-8 m qui forme un nœud cotylédonaire. Écorce rugueuse et craquelée sur tout le tronc et les branches, modérément épaisse, grise à gris-brun se transformant progressivement en plaques plus fines. Les petites branches sont lisses. Les jeunes pousses sont sétacées et souvent cuivrées sur au moins 8 nœuds. Les feuilles juvéniles sont toujours pétiolées et subopposées ou opposées puis deviennent alternes. Elles sont lancéolées-étroites (5-11 cm X 0,8-1,6 cm) avec une base rétrécie sur le pétiole. Elles sont vertes, légèrement brillantes et discolores ; apex arrondi ou pointu. Les feuilles adultes sont pétiolées (0,8-1,6 cm), subopposées, opposées ou alternes. Elles sont lancéolées à falciformes (7-12 X 1-2 cm) de couleur verte, discolores et brillantes. Base rétrécie sur le pétiole, bords entiers et apex pointu. Nervures intramarginales très proches du bord du limbe. Réticulation très dense et glandes oléifères éparses, dans les aréoles mais peu visibles. Inflorescences composées de panicules à pédoncules fins (5-14 mm) et portant par ombelle 7 fleurs à pédicelles de 5-8 mm. Boutons obovoïdes à pyriformes (8 X 5 mm), sans cicatrice, lisses et brillants. Operculum arrondi à conique. A ce jour, dans la bibliographie, la couleur et la période de floraison sont inconnues. Fruit plutôt en forme d'urne ou de tonneau (9-14 X 7-10 mm) ; il est lisse et pédicellé(2-8 mm) avec 3 valves profondément incluses. Graines brunes, ailées à une extrémité. Après la germination, les feuilles sont courtement pétiolées ou sessiles, elliptiques à oblongues ou lancéolées étroites (7-13 X 0,8-1,4 cm) et opposées. Elles sont sétacées sur 4-7 nœuds puis lisses par la suite, discolores et brillantes après 10 nœuds ; base rétrécie sur le pétiole.

 

Origine géographique : cette espèce est endémique d'une région centrale du Queensland, principalement depuis le Sud de Suttor River et des White Mountains jusque la région entre Barcaldine et Alpha. On trouve aussi une population excentrée dans la région de Junne Tableland à l'Est de Clermont. Elle préfère les sols  profonds, sableux ou latéritiques.

Jacques Urban, 2011.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante

Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 11-13