Nomenclature

Abies pindrow  (Royle ex D. Don) Royle (1836)

Pinaceae

Statut du taxon : accepté

Publication : Ill. Bot. Himal. Mts. 1: t. 86 (1836).
Synonymie : Pinus pindrow Royle ex D. Don (1836) ; Picea pindrow (Royle ex D. Don) Loudon (1838) ; Abies webbiana var. pindrow (Royle ex D. Don) Brandis (1874) ; Pinus spectabilis var. pindrow (Royle ex D. Don) Vossin (1913).

Noms vernaculaires : sapin du Cachemire

 

Bibliographie
Aljos Farjon
, World checklist and bibliography of Conifers, 2001.
Urban Jacques , Les cahiers du naturaliste N°1, 2005. (en vente sur florama.fr)
 
Iconographie
Jacques Urban : 1, 2, 3, 4 et 5. - Photos 5 : Abies pindrow subsp. spectabilis.
 
Description détaillée
 
Un des plus grand du genre avec 50 à 60 m de haut pour un diamètre de 1,80 à 2,40 m. Port plutôt conique avec une écorce grisâtre et lisse lorsqu'il est jeune puis gris-brun et fissurée chez les individus adultes. Les rameaux sont gris-jaunâtre, lisses et brillants. Les bourgeons sont globuleux et très résineux, légèrement bleutés à la base. Aiguilles linéaire de 30-60 mm de long pour 1,5 - 2 mm de large, pointues et parfois fourchues chez les adultes. En général elles sont disposées sur la partie supérieure du rameau et dirigées vers le haut, les latérales étant alors horizontales. Elles sont d'un vert franc brillant sur la face supérieure et argentées sur la face inférieure dû à la présence de 2 bandes stomatales de 5-6 rangées de stomates chacune. Cônes cylindriques de 12-17 cm de long pour 6-7 cm de diamètre. Ils sont pourpre-foncé ou parfois brunâtres. Les bractées sont entièrement encloses dans les écailles.

 

Origine géographique : partie occidentale de l'Himalaya, depuis l'Est de l'Afghanistan jusqu'au Népal mais principalement sur les Monts Karakoram au Cachemire.
Jacques Urban, 2005.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante
Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 7-8

Taxons inférieurs

Abies pindrow  var. brevifolia Dallim & A. B. Jacks (1923)

 

Synonymie : Abies gamblei Hickel (1929).

 

Une population très localisée à l'extrême nord de l'Inde, à la frontière avec le Cachemire qui se distingue du type par ses aiguilles plus courtes (25-35 mm en moyenne) et toujours pointues sans être fourches. Les jeunes rameaux sont brun-rouge comme chez spectabilis.

Il existe également un taxon appelé var. intermedia Henry, dont la description faite à partir d'un arbre planté en Angleterre ressemble à celle d'un hybride, disons ici d'un métis. Ecorce, branches et bougeons similaires à pindrow alors que les aiguilles sont pectinées comme chez spectabilis. Evidemment, l'origine est inconnue !

 

Abies pindrow subsp. spectabilis (D. Don) J. Urb. (2005)

 

Statut du taxon : accepté à travers cette publication

Synonymie : Pinus spectabilis D. Don (1825) ; Pinus webbiana Wall. (1828) ; Abies spectabilis (D. Don) Spach (1841).

 

Le sapin de l'Himalaya. Il atteint aussi environ 50 m de haut avec une couronne conique et des branches largement étalées. Ecorce rugueuses et écailleuses chez les individus adultes, rameaux gris-jaune à brun-rouge et sillonnés au lieu de lisses chez pindrow. Ils sont tantôt pubescents et tantôt glabres. Bourgeons globuleux et très résineux. Aiguilles linéaires, coriaces, de 25-50 mm de long et plus ou moins pectinées sur 2 (4) rangées mais dirigées vers le haut et toujours fourchues à l'apex. Vert-foncé brillant sur la face supérieure et avec 2 bandes stomatales argentées presque blanches, larges et sillonnées. Cônes cylindriques de 12-15 cm de long sur 6-7 cm de diamètre, violet-foncé à pourpre-foncé quand ils sont jeunes puis plutôt brunâtres à maturité ou brun-bleuté avec une pointe de pourpre. Bractées enclose dans les écailles comme chez pindrow. Graines de 10 mm de long et 12 mm pour l'aile.

Origine géographique : ce taxon occupe à peu près la même aire de distribution que pindrow à savoir l'extrême nord-est de l'Afghanistan, le Cachemire, le nord himalayen de l'Inde jusqu'au Népal mais pousse plus loin en Chine dans la région du Xizang (Tibet). Il est aussi présent dans les monts Karakoram. En fait il semblerait que spectabilis croisse à des altitudes inférieures à celles de pindrow (2500-4000 m) ce qui expliquerait sa faible résistance aux fortes gelées. En culture, j'ai toujours eu plus de difficultés à maintenir les jeunes sujets de spectabilis que de pindrow lors de gels sévères.

Une fois de plus, l'histoire nomenclaturale est riche d'enseignement : spectabilis a été le premier qualificatif donné par Don lorsqu'il l'a décrit en 1825 mais sous le nom de genre Pinus (donc erreur d'analyse car le genre Abies existe depuis 1754). En 1828 Wallich décrit le même taxon sous le nom de Pinus webbiana mais en 1833 Lindley s'aperçoit de l'erreur de genre et le verse dans le genre Abies sous le nom de Abies webbiana car il n'est pas informé que le Pinus spectabilis de Don est le même et surtout qu'en 1841 Spach lui aussi rectifie le genre et l'appelle Abies spectabilis. En 1874 Brandis classe le Pinus pindrow de Don en qualité de variété de Abies webbiana et en 1913, un groupe d'auteur fait la même chose mais en utilisant Pinus spectabilis sans savoir que presque un siècle plus tôt Spach l'a déjà transformé en Abies et surtout que Brandis a fait la même opération 39 ans auparavant : c'est étonnant qu'au cours des siècles les modifications ont été faites finalement par un peu tout le monde. Cette petite histoire prouve que les anciens auteurs ont eu du mal à différencier les taxons pindrow et spectabilis.
En 1909 Henry décrit une variété qu'il nomme brevifolia et qui n'a rien à voir avec la variété brevifolia de pindrow. Les rameaux sont gris et peu sillonnés et les aiguilles plus courtes avec des bandes stomatales plus foncées (disons plus grisâtres). Ce taxon ne s'approche-t-il pas un peu plus de pindrow ?

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante
Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 7-8

 

Abies pindrow subsp. spectabilis  var. densa Griff.) Silba (1984)

 

Synonymie : Abies densa Griff. (1854).

 

Aucune description disponible sur ce taxon que Farjon maintien au statut d'espèce alors que Silba l'avait placé comme variété de spectabilis en 1984. Sa répartition est semble-t-il allopatrique des taxons précédent puisqu'il habite dans l'est du Népal et de là jusqu'au Bhoutan. En fait, ce taxon était inclus implicitement à spectabilis par Krüssmann car la répartition qu'il mentionne pour ce dernier atteint le Bhoutan alors que spectabilis type atteint à peine l'ouest du Népal.