Nomenclature

Carya cordiformis (Wangenh.) K.Koch (1869)

Juglandaceae

Statut du taxon : accepté
Publication : Dendrologie 1: 597 1869.
SynonymieCarya amara (Michx.f.) Nutt. ex Elliott, 1824. ; Hicoria cordiformis (Wangenh.) Britton, 1908. ; Hicorius amara (Michx.f.) Raf., 1817. ; Hicorius minima Britton, 1888. ; Hicorius minimus Sarg., 1889. ; Juglans amara Michx.f., 1810. ; Juglans cordiformis Wangenh., 1787 ; Juglans mucronata Michx., 1803 ; Scoria minima (Marshall) MacMill., 1892 ; Scoria mucronata (Michx.) Raf., 1808.
Noms vernaculaires : carier amer ; Engl. bitternut hickory, pignut.

 

Bibliographie
Krüssmann Gerd, Cultivated broad-leaved trees & shrubs, Vol. 1, 1984.
Collectif , Flowering Plants. Dicotyledons. Volume II, 1993, Edited by K. Kubitzki
Leopold, Mc Comb, Muller, Trees of the Central Hardwood Forests of North America, 1998.
D. J. Mabberley, The Plant-Book, (1ère edition 1990, 2e edition 1997 et 3e edition 2009).
 
Iconographie

Urban Jacques : 2. bourgeon terminal ; 3. aire naturelle de répartition ; 4. noix.

Internet, Native plants of the Carolinas & Georgia (namethatplant.net) : 1. écorce.

 

Description détaillée

 

Arbre moyen d'environ 18-27 (50) m avec une couronne oblongue et étalée. Le tronc forme un long fût à écorce gris brun à gris ardoise fissurée avec l'âge, seulement ridée chez les moyen arbres et lisse chez les jeunes. Elle s'exfolie par petites écailles chez les arbres développés. Rameaux modérément vigoureux ou fins, brun-rouge à vert gris, glabres mais légèrement écailleux vers l'extrémité. Bourgeon terminal de 10-20 mm de long environ, fin, allongé, ocre jaune à jaune soufre, tomenteux. Les axillaires sont plus petits et protégés par des bractéoles en forme de capuchon. Feuilles caduques alternes de (15) 20-40 cm de long avec un pétiole glabre de 3-7 cm. Elles sont composées de (5) 7-9 (13) folioles ovales lancéolées, très rarement falciformes de 3-19 cm de long sur 1-7 cm au plus large. Petiolule terminal de 2-8 mm alors que les axillaires sont absents ou de 1 mm. Bords finement à grossièrement dentés, apex acuminé. Elles sont plus ou moins hirsutes surtout le long du rachis ; face supérieure vert brillant, velue et poilue le long des principales nervures. La face inférieure est plus pâle et velue surtout à la base de la nervure principale. En automne elles virent au jaune. Les chatons mâles mesurent 16 cm et ont un pétiole glabre et des bractées écailleuses ; anthères hirsutes. Les fruits sont obovoïdes à sphériques, vert-jaune à maturité et devenant vite brun. Ils ne sont pas aplatis et mesurent de 2-3 cm de diamètre avec une peau  de 2-3 mm d'épaisseur. Les sutures s'ouvrent à partir du milieu et sont légèrement ailées. La graine (ou noix proprement dite) est lisse, beige, ellipsoïde à ovoïde, très peu aplatie et sans angle net mais avec un apex très pointu ; la coque est fine mais l'amande est amère. Les noix mesurent 18-28 mm de diamètre pour 15-17 mm d'épaisseur environ. Floraison en avril et maturité en septembre-octobre. On compte environ 300 graines au kilo. L’espèce est utilisée pour son bois brun foncé, dur et lourd dans la fabrication d'outils à mains, de piquets de cloture et de bois de chauffage. Les indiens Fox l'utilisent comme laxatif et diurétique.

 

En culture, germination au printemps, en avril-mai. Les plantules se développent lentement et n'atteignent guère 25-30 cm la première année. C’est une espèce intéressante sur le plan ornemental pour son feuillage aéré, jaune vif en automne et pour son éclectisme vis-à-vis du taux de rétention en eau des sols.

 

Origine géographique : l’espèce pousse dans les plaines innondables, le long des cours d'eau mais aussi sur des collines drainées. On la trouve dans une large région Est de l'Amérique du Nord, depuis le Sud du Québec et de l'Ontario au Canada à L'Est depuis le Minnesota pour atteindre le Texas, l'Alabama et la Géorgie au Sud. Dans les zones de rencontre Carya cordiformis s'hybride naturellement avec Carya ovata (Carya x laneyi Sargent), avec Carya illinoinensis (Carya x brownii Sargent), avec Carya glabra (Carya x demareei Palmer) mais aussi semble-t-il avec Carya laciniosa.

Jacques Urban, 2015.

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante

Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 4

 

Où acheter cette espèce : Florama (64)

Si les informations de ce site sans publicité vous ont été utiles, l'association vous remercie pour votre participation à l'enrichissement des connaissances de tous par un don.

 

Comment puis-je participer ?