Nomenclature

Genre Abeliophyllum  Nakai (1919)

Oleaceae

Statut du taxon : accepté
Publication : Botanical Magazine. [Shokubutsu-gaku zasshi]. [Tokyo Botanical Society]. Tokyo
Liens taxinomiques : aucun
Noms vernaculairesaucun
 
Bibliographie
Urban Jacques , Les cahiers du naturaliste N°1, 2005. (en vente sur florama.fr)
Description brève du genre

 

Au premier regard, ce buisson ressemble à Abelia (d'où son nom de genre) mais sa floraison est celle d'une Oleacée. En fait, il est très proche du genre Forsythia avec lequel il partage une floraison avant l'apparition des feuilles. Toutefois, il s'en distingue par des rameaux à quatre angles et surtout des fruits ailés. En outre, la couleur blanche des fleurs ne doit pas être le seul caractère qui prétexterait la création du genre (voir la théorie combinatoire traitée dans l'ouvrage citée dans la bibliographie). Multiplication par semis en automne ou par bouturage de rameaux aoûtés en hiver comme pour les Forsythias. Une seule espèce en Corée du Sud.
Jacques Urban, 2005.

 

 

Taxons inférieurs : 1 espèce acceptée à ce rang : Abeliophyllum distichum

 

Nomenclature

Abeliophyllum distichum Nakai (1919)

Oleaceae

Statut du taxon : accepté
Publication : Botanical Magazine. [Shokubutsu-gaku zasshi]. [Tokyo Botanical Society]. Tokyo
Synonymie : aucune
Noms vernaculaires : aucun
 
Bibliographie

Krüssmann Gerd, Cultivated broad-leaved trees & shrubs, Vol. 1, 1994.
Urban Jacques , Les cahiers du naturaliste N°1, 2005. (en vente sur florama.fr)

 

Iconographie : Jacques Urban

 

 

 Description détaillée

 
Atteint à peine 2 m de haut, avec un port plutôt étalé et très rameux. Les rameaux sont glabres et ont la moelle creuse. Les feuilles sont opposées, ovales, à peine acuminées, entières et légèrement pubescentes (environ 3 à 5 cm de long). En automne elles sont rouges orangées. Les fleurs blanches à cœur orangé sont divisées en 4 lobes profonds comme les fleurs de Forsythia. Elles apparaissent avant les feuilles en avril-mai sur le bois de l'année précédente. Elles exhalent une odeur d'amande caractéristique. Elles sont groupées par 2 en courts racèmes. Le fruit rond et ailé arrive à maturité en août.

C'est encore une espèce rare en culture qui jeune, demande un endroit bien exposé en hiver car les jeunes rameaux peuvent souffrir des fortes gelées. G. Krüssmann indique une zone de rusticité de 4 mais il semble que cela soit un peu optimiste et que le seuil de rusticité ne dépasse guère -20°C. T. B. Lee a publié vers 1976 trois formes ou variété dont au moins deux n'ont aucun type déposé. Il s'agit pour information des formes eburneum et viridicalycinum et de la variété obtusicarpum. Compte tenu du manque de documentation, ces trois taxons sont à considérer comme douteux et sans fondement taxinomique.

Cette espèce a les mêmes exigences culturales que celles du genre Forsythia. La propagation se fait essentiellement par bouture de rameaux aoûtés en hiver en extérieur. Un cultivar à fleurs roses existe.
 
Origine géographique : Corée du Sud
Jacques Urban, 2005.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante
Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 6