Nomenclature

Pinus elliottii Engelm. (1880)

Pinaceae

Statut du taxon : accepté
Publication :Trans. Acad. Sci. St. Louis 4: 186 1880.
Synonymie : Pinus heterophylla (Elliott) Sudw. (1893).
Noms vernaculaires : Pin de Floride. Engl. yellow slash pine
 

Bibliographie

Gerd Krüssmann, Manual of cultivated conifers, 1985.

Collectif, The families and genera of vascular plants, Tome I, (Collectif) Edited by E. Kubitzki, 1990.

Collectif, Flora of North America volume 2 Pteridophytes and Gymnosperms,1993.
Collectif, World checklist and bibliography of Conifers - Aljos Farjon 1ère édition (1998).

Christopher J. Earle, The Gymnosperm Database http://www.conifers.org.

 

 

Iconographie : en recherche d'illustration pour ce taxon (in search of illustration for this species)

Mason Brock : 1. no copyright (thank you).

Urban Jacques : 2. détail bourgeon et gaine, 3. carte de répartition, 4. graines sans aile.

 

Description détaillée

 

Arbre pouvant atteindre 30 de haut pour un diamètre de tronc d'environ 0,80 m dans son habitat. Tronc droit ou parfois tordu et port à couronne conique devenant arrondie ou étalées. Écorce irrégulièrement sillonnée et entrecoupées d'écailles papyracées rectangulaires irrégulières ; elle est orangée à brun-pourpré. Branches plutôt ascendantes ou étalées avec des rameaux vigoureux, brun-orangé devenant brun foncé en vieillissant ; ils sont rugueux et écailleux. Bourgeons cylindriques brun-argenté de 1,5-2 cm de long avec le bord des écailles frangé. Aiguilles groupées par 2 ou 3, plutôt étalées ou dressées, persistantes environ 2 ans, de 15-20 (23) cm de long sur 1,2-1,5 mm de large, droites et légèrement vrillées, vert-jaune à vert-bleu. Les deux faces portent de fines lignes de stomates ; bords finement serrulés et apex brutalement pointu voire acuminé. La gaine persiste à la base et mesure 10-20 mm.

 

Les cônes mâles sont cylindriques, pourprés qui et mesurent 30-40 mm de long. Les cônes femelles murissent en 2 ans et tombent en général l'année suivante de la dispersion des graines. Ils sont solitaires ou par 2, symétriques, ovoïdes à ovoïdes-cylindriques à maturité, de 9-18 (20) cm de long brun-chocolat clair. Pédoncule de 3 cm de long. Écailles à apophyse vernissée, fortement carénée avec un umbo central pyramidal en légère dépression et une courte mais robuste pointe piquante. Graines ellipsoïdes de 6-7 mm de long dont l'extrémité est oblique ; aile de 20 mm de long environ. Environ 39-45 graines au gramme. Les plantules se développent comme la majorité des pins en développant une tige ramifiée et n'ont pas un développement qui passe par un tronc épais et un stade compact de type touffe de graminée comme c'est le cas dans la variété densa.

 

Origine géographique : espèce endémique du Sud-est des USA, depuis l'Est de la Louisiane et le Sud du Mississippi jusqu'en Floride et le Sud-est de la Caroline du Sud (le type occupe le Nord de la Floride et la variété densa, le Sud). Elle pousse principalement dans les plaines humides à inondées des zones subtropicales composées de friches et de zones boisées mixtes à faible densité d'arbres, entre 0 et 150 m voire moins pour la variété densa de Floride.
 

Culture

Espèce rare en culture, à croissance rapide sur sols plutôt acides à neutre, qui donc aimera des sols frais à humides mais dans nos régions il sera plutôt planté sur des sols frais, certes, mais pas inondés à cause de nos hivers froids et afin d'augmenter les chances de son implantation ; plein soleil. Jeunes plants assez sensibles aux gelées au-delà de -5 ou -6°C. D'ailleurs la rusticité réelle de l'espèce est mal connue et il est possible que sa résistance soit supérieure à celle qui est habituellement proposée (zone 9) ; au jardin, un jeune sujet de 5-6 ans n'a subit aucun dommage lors de gelées à -8°C. Les jeunes plants doivent être cultivés 2-3 ans comme des plantes d'orangerie notamment dans les regions où les gelées sont fréquentes.

 Jacques Urban, 2018.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante
Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 8-9

 

Taxons inférieurs : une variété acceptée à ce rang.

 

Pinus elliottii var. densa Little & Dorman (1952)

 

 

Statut du taxon : accepté
Publication : J. Forest. (Washington, DC) 50: 921 1952.

SynonymiePinus densa (Little & Dorman) de Laubenfels & Silba (1984).

 

Cette variété se distingue du type par des plantules à développement vertical comme le type mais à tige plus épaisse et avec un passage par un état des aiguilles en croissance de type touffe de graminée comme chez Pinus palustris par exemple. De ce fait les faisceaux d'aiguilles et les bourgeons latéraux sont beaucoup plus nombreux autour du bourgeon terminal. Les aiguilles sont le plus souvent groupées par 2 et rarement par 3. Cônes femelles dont la base est plus arrondie à maturité.

 

Origine géographique : ce taxon est endémique du Sud de la Floride où il pousse dans les plaines humides sur calcaire.