Nomenclature

Fraxinus quadrangulata Michaux (1803)

Oleaceae

Statut du taxon : accepté

Publication Fl. Bor.-Amer. 2: 255 1803

SynonymieCalycomelia quadrangulata (Michx.) Kostel. 1834 ; Fraxinus americana var. quadrangulata (Michx.) D.J.Browne 1846 ; Fraxinus quadrangularis Lodd. (variation phonétique) 1836 ; Fraxinus quadrangulata var. subpubescens Wesm. 1892 ; Fraxinus tetragona Cels ex Dum.Cours. 1802 ; Leptalix quadrangulata (Michx.) Raf. 1838.

Noms vernaculaires : frêne bleu ; Engl. blue ash

 

Bibliographie

K. Kubitzki (edited by), Flowering Plants. Dicotyledons. Volume II, Collectif, 1993.

E. Wallander Systematics of Fraxinus and evolution of dioecy, Pl. Syst. Evol. 273, 2008.

D. J. Mabberley, The Plant-Book, (1ère édition 1981, 2e édition 1997, 3e édition 2009 et 4e édition 2017).

Urban Jacques , Les cahiers du naturaliste N°45 (Fiebrigiella-Fusispermum), Fascicule 1 Les frênes du monde, 2013.

 

Iconographie : en recherche d'illustration pour ce taxon (in search of illustration for this species)

Description détaillée

 

Grand arbre de 18-30 m à couronne arrondie avec un tronc court sur lequel les branches mortes ont tendance à persister. Écorce gris-bleu à gris-brun, profondément fissurée chez les vieux sujets et se desquamant en écailles. Rameaux quadrangulaires, vigoureux, vert clair à gris-vert avec des lenticelles, pubescents ou glabres. Cicatrice foliaire embrassant le bourgeon qui est gris-blanc à brun-roux tomenteux. La sève a tendance à bleuir après cassure du rameau. Feuilles de 20-30 cm de long composées de 7-11 folioles ovales à lancéolées de 6-12 cm de long et 2-5 cm de large, courtement pétiolées. Bords dentés (dents souvent recourbées), apex acuminé et base arrondie. Rachis menu. Face supérieure vert jaune et face inférieure plus pâle avec la nervure principale pubescente. En automne les feuilles virent au jaune clair. Inflorescences axillaires monoïques qui apparaissent avant les feuilles en avril; calice de 0,5 mm rapidement caduque. Samare obovale de 25-50 x 6-8 mm parfois légèrement vrillée, d'abord vert foncé puis gris foncé ou brune à maturité ; 15-19 graines par gramme. L'aile est décurrente quasiment sur toute la longueur de la graine avec de fines stries longitudinales en relief, son apex est arrondi et souvent émarginé. Aucune culture régulière en Europe bien que cette espèce présente un intérêt ornemental pour son feuillage automnal. Son bois dur est décoratif, jaune clair veiné de brun ; il est notamment utilisé  dans la  confection de  parquets. A noter aussi son usage en matière  de teinture car la sous-couche de l'écorce colore l'eau en bleu après macération.

 

Origine géographique : cette espèce fréquente les zones arides à côteaux depuis l'Ontario (Canada) jusqu'à l'Iowa à l'Ouest, le Nebraska et le Centre du Tennessee au Sud. Elle tolère très bien les sols alcalins.

 Jacques Urban, 2015.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante
Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 4