Nomenclature

Pinus lambertiana Douglas (1827)

Pinaceae

Statut du taxon : accepté

Publication :Trans. Linn. Soc. London 15: 500 1827.

Synonymie : Strobus lambertiana (Douglas) Moldenke (1952).

Noms vernaculaires : Pin de Lambert.

 

Bibliographie

Gerd Krüssmann, Manual of cultivated conifers, 1985.

Collectif, The families and genera of vascular plants, Tome I, (Collectif) Edited by E. Kubitzki, 1990.

Collectif, Flora of North America volume 2 Pteridophytes and Gymnosperms,1993.
Collectif, World checklist and bibliography of Conifers - Aljos Farjon 1ère édition (1998).

Christopher J. Earle, The Gymnosperm Database http://www.conifers.org.

 

Iconographie : en cours. En recherche d'illustration pour ce taxon (in search of illustration for this species)

Description détaillée

 

Arbre majestueux de 30-50 m mais pouvant atteindre 75 m de haut pour un diamètre de tronc d'environ 0,90 m à 2,00 m en moyenne et jusqu'au-delà de 3,00 m pour des sujets exceptionnels ; c'est d'ailleurs l'espèce qui a le tronc le plus grand du genre. Tronc droit et port à couronne conique étroite à arrondie voire aplatie au sommet chez les vieux sujets. Écorce profondément sillonnée gris-brun à chamois se desquamant en longues plaques écailleuses. De l'écorce blessée exsudent des cristaux clairs légèrement résineux qui sont localement exploités. Branches quasiment horizontales près du tronc et plutôt redressées vers l'extrémité avec des rameaux pulvérulents, gris brun à chamois-rougeâtre devenant gris en vieillissant. Bourgeons cylindro-ovoïdes, résineux, brun-rouge de 8 mm de long en moyenne. Aiguilles groupées par 5, plutôt étalées-dressées, persistantes entre 2 et 4 ans, courtes, de 5-10 cm de long sur 1-2 mm de large, droites à légèrement vrillées et flexibles, bleu-vert. Les deux faces portent de fines lignes blanches de stomates mais la face supérieure en est peu fourni ; bords finement serrulés et apex acuminé. La gaine de 15-20 mm tombe très tôt.

 

Les cônes mâles sont cylindriques-ellipsoïdes, jaunâtres et mesurent 15 mm de long. Les cônes femelles murissent en 2 ans et tombent en général rapidement après la dispersion des graines. Ils sont souvent réunis en couronne de 3-6 cônes, symétriques, pendants, cylindriques puis cylindrique-lancéolés ou ellipsoïdes ovoïdes à maturité ; ils mesurent, 25 à 45-50 cm de long sur 7-11 cm de large ce qui en fait le plus long cône du genre ; ils sont d'un beau brun-jaune-verdâtre brillant avec un pédoncule également long pour le genre puisqu'il atteint 5-15 cm de long. Ecailles coriaces plus épaisses à l'apophyse ; elles sont convexes sur leur partie dorsale et de ce fait sont recourbées vers le haut ; umbon terminal résineux, légèrement recourbé et en creux. Graines obovoïdes, obliques à l'apex de 10-20 mm de long et 10-12 mm de large, brun-foncé avec une aile obtuse de 20-30 mm de long et de 12-15 mm de large environ ; graines comestibles. Environ 35-37 graines pour 10 grammes.

 

Origine géographique : espèce endémique du Sud-ouest des USA, depuis Centre ouest de l'Orégon, le Nord et l'Est de la Californie le long de la Sierra Nevada, longeant l'Ouest du Nevada (quelques stations) pour atteindre très sporadiquement le Nord de la Basse Californie au Mexique. Ce pin pousse principalement dans les zones montagneuses entre 300 et 3200 m d'altitude suivant la latitude sur des sols variés mais généralement bien drainés. En fait il a pratiquement la même aire de répartition que P. jeffreyi.

 

Culture

Espèce rare en culture, qui tolère assez bien tout type de sols drainés dans nos régions, même légèrement calcaires. Dans tous les cas éviter l'excès d'eau sur les jeunes plants et protégez-les des fortes gelées durant les premiers hivers. Croissance plutôt lente assez similaire à d'autres pins comme bungeana, peuce , jeffreyi ou flexilis, ce qui rend la culture des jeunes plants difficile les premières années. Supporte assez mal d'être transplanté au-delà de quelques années de plantation.

 Jacques Urban, 2018.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante
Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 7