Nomenclature

Pinus coulteri D. Don (1837)

Pinaceae

Statut du taxon : accepté
Publication : Trans. Linn. Soc. London 17: 440 1837.
Synonymie : Pinus macrocarpa Lindl (1840) ; Pinus ponderosa subsp. coulteri (D.Don) A.E.Murray (1982).
Noms vernaculaires : Pin à gros cônes Engl.
 

Bibliographie

Gerd Krüssmann, Manual of cultivated conifers, 1985.

Collectif, The families and genera of vascular plants, Tome I, (Collectif) Edited by E. Kubitzki, 1990.

Collectif, Flora of North America volume 2 Pteridophytes and Gymnosperms,1993.

Collectif, World checklist and bibliography of Conifers - Aljos Farjon 1ère édition (1998).

Christopher J. Earle, The Gymnosperm Database http://www.conifers.org.

 

Iconographie : en recherche d'illustration pour ce taxon (in search of illustration for this species)

Description détaillée

 

Arbre de 20-25 m de haut pour un diamètre de tronc d'environ 1 m dans son habitat. Tronc droit ou parfois tordu et port à couronne large et irrégulière. Écorce profondément sillonnée, gris-brun à noirâtre. Branches plutôt ascendantes avec des rameaux vigoureux à légèrement menus, brun-violacé, souvent glauques et devenant gris-brun en vieillissant. Bourgeons ovoïdes d'un brun-roux profond de 1,5-2 cm de long et résineux ; apex cuspide et écailles frangées de blanc. Aiguilles groupées par 3, plutôt étalées et dressées, surtout non tombantes de 15-30 cm de long sur 2 mm de large, légèrement cintrées ou droites et parfois vrillées, concolores vert-gris. Les deux faces portent de fines lignes de stomates ; bords serrulés et apex subulé. La gaine persiste à la base et mesure 20-40 mm. Les cônes mâles sont ovoïdes à cylindriques, brun-pourpre qui vire au brun-orangé et mesurent 20-25 mm de long. Les cônes femelles sont ovoïdes-cylindriques, asymétriques, massifs, pendants et lourds puisqu'ils mesurent 20-35 cm de long sur 15 cm de diamètre. C'est le cône le plus lourd du genre. Ils sont courtement pédonculés (jusqu'à 3 cm), résineux et de couleur brun-jaune. Ils murissent en deux ans et restent sur l'arbre après la chute des graines. Écailles à apophyse rhomboïde inclinée, prolongée à sa base par une solide griffe recourbée de 2-3 cm de long. Graines ovales de 15-22 mm de long et de large avec une aile de 25-30 mm de long ; les graines sont comestibles. Environ 30 graines pour 10 g. Cotylédons au nombre de 8-12.

 

Origine géographique : sporadique entre la Californie et le Nord-ouest Mexique (Baja California). Il pousse jusque vers 2300 m d'altitude sur des versant rocailleux ou les zones sèches.
 

Culture

Espèce particulièrement rare en culture, qui pousse dans son milieu naturel sur des sols frais à humides mais dans nos régions il sera plutôt planté sur des sols frais, certes, mais bien drainés et sans eau stagnante, notamment là où les hivers sont froids afin d'augmenter les chances de son implantation et toujours en plein soleil. Dans tous les cas éviter l'excès d'eau sur les jeunes plants et protégez-les des fortes gelées durant les premiers hivers. Croissance assez rapide.

 Jacques Urban, 2018.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante
Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 7