Nomenclature

Genre Tulipa Linnaeus (1753)

Liliaceae

Statut du taxon : accepté
Classification : sous-famille des Lilioideae Engl. (1886), Tribu des Tulipeae Koch (1837).
Publication : Sp. Pl. : 305 (1753).
Liens taxinomiques : Amana, Erythronium, Gagea.
Noms vernaculaires : tulipe ; Engl. tulip.
 

Bibliographie

D. J. Mabberley, The Plant-Book, (1ère édition 1981, 2e édition 1997, 3e édition 2009 et 4e édition 2017).

Collectif, The families and genera of vascular plants, Tome III,  Edited by E. Kubitzki, 1998.

Description détaillée

 

Introduction

 

Le genre Tulipa comprend quelques 84 espèces et est principalement originaire des régions tempérées de l'Hémisphère Nord avec près de trois quarts des espèces entre la Turquie et l'Asie Centrale. Il est habituellement divisé en 4 sous-genres : Ornythia, Tulipa, Clusianae et Eriostemones. Les premières tulipes cultivées connues remontent au moins au tour du 7e siècle en Iran et les premières introductions en Europe datent de 1530 au Portugal, 1554 à Vienne et 1571 en Hollande par l'intermédiaire du botaniste Clusius.

 

Caractéristiques

 

Plantes bulbeuses dont le bulbe est tuniqué (1) et relativement gros en comparaison avec les autres genres qui ont des parties aériennes comparables. Il est souvent stolonifère, papyracé à coriace et les tuniques peuvent être glabres ou partiellement poilues. Pas de feuilles basales et feuilles caulinaires variables en nombre, allant de une seule (T. regelii) à 12 (T. schmidtii) mais en moyenne entre 2 et 6. Elles sont alternes ou parfois apparemment opposées, celles du haut de la tige étant plus petites. Le limbe est linéaire à oblong et, chez certaines espèces des zones arides, il est même charnu.

 

Les inflorescences portent habituellement 1 à 4 fleurs, rarement jusqu'à 8 (T. bifloriformis ou T. urumiensis). Bractées absentes. Périanthe le plus souvent campanulé et occasionnellement en forme d'entonnoir avec des tépales égaux entre eux, caduques, blancs, jaunes ou rouges, souvent tachés à la base (la macule) et sans nectaires. Etamines de même taille sauf chez le sous-genre Eriostemones. Filets plus courts que les tépales, plus épais dans au milieu ou à la base et parfois poilus. Anthères basifixées (2), linéaires à elliptiques-étroites, introrses (3). Style très court ou absent et stigmate prohéminent à 3 lobes. Le fruit est une capsule ellipsoïde à subglobuleuse à 3 angles et légèrement coriace. Graines aplaties et embryon bien développé chez la plupart des espèces sauf dans la section Orithyia où elles sont ellipsoïdes ou anguleuses avec un embryon minuscule.

 

Commentaire

 

Concernant le traitement du genre Tulipa dans l'ouvrage Flora Gallica de Jean-Marc Tison et Bruno de Foucault (2014) il est bon de signaler ici quelques erreurs nomenclaturales en divers endroit et particulièrement sur le genre Tulipa. En effet, la clé de détermination laisse penser que la France abrite 14 espèces de tulipes (dont une avec une sous-espèce) or si la définition du mot "espèce" a une signification précise dans le cadre de la nomenclature internationale c'est une erreur d'individualiser des taxons qui ne sont que des synonymes au rang de l'espèce. La logique nomenclaturale serait de reconnaître 15 taxons si on veut les singulariser mais seulement 4 espèces. 

 

C'est ainsi que T. lortetii et T. raddii sont synonymes de T. agenensis et que T. aximensis, T. billietiana, T. didieri, T. marjolletii, T. mauriana, T. montisandrei, T. planifolia, T. platystigma et T. rubidusa sont synonymes de T. gesneriana (noté gesnerana dans l'ouvrage). Si les auteurs avaient souhaité conserver le détail de la clé il aurait fallu établir d'abord la clé des espèces reconnues à ce rang au niveau international et reporter une clé des rangs inférieurs à l'espèce en les nommant, non pas binomialement, comme s'il s'agissait d'espèces à part entière mais comme au mieux des formes géographiques si vraiment elle correspondent à un endémisme avéré sinon comme des cultivars donc au statut horticole car en réalité chacune n'est que le résultat d'une isolation temporaire d'individus issus des populations T. gesneriana et T. agenensis, introduites d'Asie et naturalisées.

Jacques Urban, 2017.

 

Représentation de la clé de détermination

de la Tribu des Tulipeae au sein des Liliaceae

 

Lexique

1. porte une ou plusieurs tuniques, enveloppes qui protègent le bulbe.

2. l'anthère est attachée au filet par sa base et non au milieu sur le dos (dorsifixée).

3. l'anthère est tournée vers l'intérieur de la fleur (contraire : extrorse).

Taxons inférieurs : 84 espèces acceptées à ce rang sous réserve de l'étude détaillée de chacune.

Tulipa agenensis

Tulipa albanica

Tulipa alberti

Tulipa aleppensis

Tulipa altaica

Tulipa anisophylla

Tulipa armena

Tulipa auliekolica

Tulipa banuensis

Tulipa biflora

Tulipa bifloriformis

Tulipa boettgeri

Tulipa borszczowii

Tulipa botschantzevae

Tulipa butkovii

Tulipa carinata

Tulipa cinnabarina

Tulipa clusiana

Tulipa cretica

Tulipa cypria

Tulipa dasystemon

Tulipa dubia

Tulipa faribae

Tulipa ferganica

Tulipa foliosa

Tulipa fosteriana

Tulipa gesneriana

Tulipa greigii

Tulipa harazensis

Tulipa heteropetala

Tulipa heterophylla

Tulipa heweri

Tulipa hissarica

Tulipa hoogiana

Tulipa humilis

Tulipa hungarica

Tulipa iliensis

Tulipa ingens

Tulipa intermedia

Tulipa ivasczenkoae

Tulipa jacquesii

Tulipa julia

Tulipa kaufmanniana

Tulipa kolbintsevii

Tulipa kolpakowskiana

Tulipa korolkowii

Tulipa kosovarica

Tulipa koyuncui

Tulipa kuschkensis

Tulipa lanata

Tulipa lehmanniana

Tulipa lemmersii

Tulipa linifolia

Tulipa montana

Tulipa orithyioides

Tulipa orphanidea

Tulipa ostrowskiana

Tulipa persica

Tulipa platystemon

Tulipa praestans

Tulipa regelii

Tulipa saxatilis

Tulipa scardica

Tulipa scharipovii

Tulipa schmidtii

Tulipa serbica

Tulipa sinkiangensis

Tulipa sosnowskyi

Tulipa sprengeri

Tulipa suaveolens

Tulipa subquinquefolia

Tulipa sylvestris

Tulipa systola

Tulipa talassica

Tulipa tetraphylla

Tulipa turgaica

Tulipa turkestanica

Tulipa ulophylla

Tulipa undulata

Tulipa undulatifolia

Tulipa uniflora

Tulipa urumiensis

Tulipa uzbekistanica

Tulipa vvedenskyi

Hybrides naturels

Tulipa × tschimganica Botschantz., Bot. Mater. Gerb. Inst. Bot. Zool. Akad. Nauk Uzbeksk. S.S.R. 16: 10 (1961) : T. dubia × T. kaufmanniana ; Kirghisistan-Ouzbekistan.